bilan et intentions

À la fin du mois de décembre, j’essaie toujours de prendre un moment pour faire un retour sur l’année qui s’achève. Parfois, c’est très bref, souvent je me concentre sur ce que je veux changer et je note uniquement les objectifs pour l’année à venir. Cette année, j’ai pris mon temps et j’ai cherché des questions pour guider ma réflexion parce que je sens que je suis à un moment de réajustement de mes priorités et objectifs. J’ai trouvé des questions sur différents sites internet et je les ai modifiées un peu ou beaucoup pour mieux convenir à mes besoins.

Au cours des dix dernières années, ma vie a bifurqué à plusieurs reprises (dans un ordre inexact: fin de mon bac, déménagement de New Orleans à Québec, entrée sur le marché du travail, rencontre avec Patrice, naissance et décès de Paul, deux autres déménagements, naissance d’Aimé et Malou, une maitrise, des voyages, beaucoup de nouvelles personnes dans ma vie, pas mal de manifestations et d’implications, un nouvel emploi…) et j’arrive à un point où les choses semblent se stabiliser d’elles-mêmes — ou peut-être que je commence simplement à mieux comprendre ce que je souhaite pour le futur. Toujours est-il que j’ai ressenti le besoin de faire le point.

Mon bilan fait plus de quatre pages et une partie du contenu n’est pas pertinent pour qui que ce soit d’autre que moi, mais je reprends ici les éléments qui me semblent plus intéressants, ou dont j’aurais envie de discuter avec d’autres.

Bilan de l’année qui se termine

  • Ai-je l’impression d’avoir atteint les objectifs que je m’étais fixés au début ou au cours de l’année?

Plus ou moins. Mon objectif général était d’écrire plus et de façon plus régulière. Compte tenu de mon retour au travail, de la vie familiale, de notre déménagement, etc., je suis assez satisfaite d’avoir réussi à trouver du temps pour avancer mon projet de livre (j’en reparlerai ici bientôt) mais je n’ai pas atteint mes objectifs spécifiques, notamment celui d’écrire au moins un texte de blogue par mois.

  • Quels livres ai-je lus durant l’année?

J’ai noté tous les livres que j’ai lu cette année mais je préfère partager uniquement ceux qui m’ont marquée. Voilà donc ma liste de recommandations 2019 :

  1. Le jeu de la musique, Stéfanie Clermont
  2. Hunger, Roxane Gay
  3. Fun Home, Alison Bechdel
  4. Les retranchées, Fanny Britt
  5. Gamètes, Rébecca Déraspe
  6. Journal, Julie Delporte
  • Au quotidien, qu’est-ce qui m’a donné de l’énergie?

Les moments de câlins avec les enfants, le sport (j’ai couru un peu mais surtout, j’ai commencé le crossfit à la fin 2018 et ça me fait vraiment du bien de prendre 2 ou 3 heures par semaine pour me vider l’esprit et tenter de me dépasser), les moments entre ami.e.s (qui ne se passent pas assez régulièrement à mon goût).

  • Quel a été mon plus grand défi cette année?

Le manque de temps. Je ne doute pas que j’ai les capacités pour accomplir mes objectifs personnels et professionnels mais avec la famille et la fatigue, j’ai de la difficulté à organiser mon temps pour faire le travail nécessaire pour réaliser mes différents projets.

  • Quelles ont été mes peurs?

Peur de décevoir, peur de ne pas plaire, peur de ne pas être à la hauteur (notamment comme parent…)

  • Quelles ont été mes sources de stress?

Mon rôle de parent m’a apporté du stress. J’ai souvent l’impression de ne pas en faire assez mais aussi l’impression que ce que je fais n’est pas reconnu. Au travail, j’ai trouvé difficile de ne pas toujours réussir à communiquer mes attentes et à bien comprendre celles des autres.

  • Quelles activités ai-je mises de côté par manque de temps? Quelles activités m’ont pris trop de temps?

Ce que je n’ai pas fait assez: écrire, faire du sport plus souvent, passer du temps relax en famille, sans mon téléphone dans la main, passer du temps avec Patrice.

Ce que j’ai trop fair : perdre du temps sur internet et les réseaux sociaux.

  • J’ai été transformée cette année parce que…

J’ai fermé certaines portes, notamment celle de la maternité. Je laisse derrière moi les grossesses tout en vivant encore le quotidien avec Malou, qui est encore un bébé à différents égards. Je me sens en paix avec cette transition. Je sens que je comprends mieux les balises que m’impose la parentalité et que j’ai une meilleure idée des possibilités qui s’offrent à moi. Mes intérêts et ambitions (!) se clarifient. J’ai l’impression que les moments plus difficiles m’ont permis de clarifier mes attentes pour le futur.

Je réalise aussi que je dois être plus intentionnelle pour répondre à mon besoin de détente / plaisir. Les réseaux sociaux répondent à ce besoin, mais seulement à très court terme et de façon plutôt insatisfaisante. Je veux trouver des façons de me réserver des périodes de temps personnel plus nourrissantes.

Pour l’année à venir

Faire ce bilan m’a permis de dégager certaines habitudes que je souhaite modifier (notamment, le temps que je passe / perd sur les réseaux sociaux), des besoins qui s’imposent (mieux m’outiller pour accompagner Aimé quand il exprime des difficultés) et de nouvelles directions dans lesquelles je souhaite aller. Je remarque aussi certaines constantes depuis les dernières années, que je pourrais résumer par : conciliation travail-famille-études-militantisme-écriture-vie amicale-projets en tout genre.

À la suggestion de quelques personnes autour de moi (et d’internet), j’ai aussi identifié un mot pour guider mes actions et mes décisions pour 2020 :

Capture d’écran, le 2019-12-30 à 22.52.27

(affirmation de mes valeurs pour que mes actions soient en cohérence avec celles-ci ; affirmation de mes idées sans laisser la peur de décevoir ou de déplaire prendre le dessus…)

Et vous, ça vous inspire des bilans, ce moment de l’année? Prenez-vous des résolutions? Choisissez-vous des objectifs? Un mot de l’année? Autre chose? Rien du tout?

Une réflexion au sujet de « bilan et intentions »

  1. Merci pour ton bilan, c’est quelque chose que j’aime faire également ponctuellement (traditionnellement en début ou fin d’année, mais aussi souvent pendant l’été).
    Je me suis mis plein d’objectifs et d’intentions pour 2020 mais je ne sais pas encore de quoi mon année sera vraiment faite : j’accoucherai à la fin janvier de mon premier enfant vivant (si tout se passe bien). Ce sera une grande période de transformations et d’adaptation!

    Le retour sur mon année 2019 m’a pour ma part permis de voir que même si j’avais eu l’impression de n’avoir prise sur rien et de n’avoir « rien fait », j’avais quand même fait beaucoup de choses, même si ce n’est pas nécessairement ce que je m’étais planifié en début d’année.

    J’ai profité de mon bilan (réalisé ce soir, entre 23h et 1h AM) pour réajuster le tir sur ce que je veux plus dans ma vie en 2020 (m’ancrer dans mon corps, écrire plus souvent, passer des moments en amoureux) et ce que je veux moins (du stress inutile, du temps d’écran non-nourrissant, du perfectionnisme qui me paralyse, etc).

    Merci encore et bon début 2020! .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s