triste ///// cachée

Il y a si peu de temps
j’aurais explosé de mille mots précipités
les phrases écrites depuis
ont emporté avec elles
ont lavé / relavé / délavé
le lexique de ma tristesse.

///////

comme une toune cachée
tu me surprends alors que je ne m’y attendais plus

 

///////

billet inspiré par les thèmes « triste » et « caché » du projet MotsVembre

ramasser

Elle s’adresse à lui doucement, presque comme à un enfant :
– Viens, on rentre. On prendra un dernier verre à la maison.

Elle espère ne pas avoir à boire ce verre qu’elle promet. Elle espère qu’elle réussira à ramener tout le monde à bon port, qu’il ne dérapera pas. Pas ce soir. Pas cette nuit.

Funambule, elle pose les pieds prudemment sur cette mince ligne qui les sépare de la crise.

Comme souvent, elle a peur de devoir le ramasser à la petite cuiller demain matin.

 

 

///////

billet inspiré par le thème « bruyant » du projet MotsVembre
/////// j’ai envie de profiter de ce projet pour m’éloigner un peu du sentier battu de mon quotidien et tenter d’écrire des textes (ou des fragments) de fiction.

vite!

vite, faut se lever!
vite, préparer le sac, plier les couches, préparer des vêtements de rechange, manger une bouchée et demie
vite, guider la main droite dans la manche droite, la main gauche dans la manche gauche
vite, la journée commence

vite, il faut que j’avance
vite, il faut que je fasse avancer
mes projets, mes souhaits
que je produise, que je reproduise

Lire la suite